Raïta en VO (ou presque)

Un vent de fraîcheur venu d’Inde. Le raïta permet d’adoucir les plats relevés, ou accompagner les beignets de légumes.
(recette de mon beau-frère indien, s’il vous plait !)

DSC02086

Pour réaliser un raïta pour 4 personnes, il te faudra :
– 1 concombre
– 2 ou 3 branches de coriandre fraîche
– 200 g de yaourt à la grecque (c’est ce qui se rapproche le plus du yaourt indien)
– 15 g de graines de cumin
– un peu de citron
– une pincée de curcuma

Le réaliser prend environ 10 minutes

Eplucher, égrainer et découper finement le concombre (certains le préfèrent râpé. C’est au choix). Le laisser dégorger dans une passoire.
IMG_5178

Dans une poêle chaude, faire torréfier les graines de cumin. La couleur doit légèrement changer, mais c’est surtout la forte odeur de cumin qui envahit la cuisine, c’est ça le bon indicateur.
Mixer les graines en une poudre fine.
IMG_5175

Dans un saladier, verser le yaourt.
Saler et poivrer.
IMG_5177
Ajouter le concombre, le cumin et bien mélanger. Incorporer quelques gouttes de jus de citron.
Au besoin, saler de nouveau.
IMG_5176

Laisser figer au frais, parsemer de curcuma avant de servir.
Et voilà !

DSC02049

 

Baratte moi, si tu peux !

Une idée folle un soir d’hiver… Et si je faisais du beurre !
J’ai lu qu’on pouvait en faire grâce à une bouteille ou tout simplement au fouet (le beurre, c’est en fait séparer le gras du lait grâce à un énergique secouage). Trop simple pour moi, j’avais envie d’une baratte.

Ma baratte et moi, on s’est regardés pendant quelques jours, et puis j’ai sauté le pas.
Allez, faisons du beurre !

IMG_7301

Pour te lancer, il te faut :
– Une baratte (ou un robot muni d’un fouet à branches plates, ou un fouet électrique)
– De la crème liquide à au moins 30% de matière grasse (idéalement 35)
Et c’est tout !
Tu peux envisager quelques fantaisies comme de la fleur de sel, des herbes aromatiques, de l’ail…
Je me suis lancée dans de multiples beurres, c’est la version à la coriandre qui illustre l’article

Verser la crème dans le bol de la baratte (ou un récipient).
IMG_7316
Battre énergiquement.
L’agitation permet aux matières grasses contenues dans la crème « d’exploser », et de se séparer du petit lait, qu’on appelle le babeurre.
IMG_7318La crème va peu à peu changer d’aspect. D’abord mousseuse, ensuite granuleuse. Ce sont ces petits granulés qui vont former le beurre en se soudant les uns aux autres. Au bout de quelques minutes, tu obtiens le beurre d’un coté et le babeurre de l’autre.
Cela prend environ 10 minutes avec une baratte.
IMG_7319

Lorsque les grains de beurre sont bien séparés du liquide, il faut les égoutter en plaçant la mixture dans un tamis. (tu peux garder le babeurre pour une sauce par exemple). Les grains de beurre doivent être lavés à l’eau pure pour éliminer le reste de babeurre. L’eau doit devenir claire.
IMG_7320
Laisser ensuite le beurre s’égoutter quelques instants.
Malaxer ensuite les grains soudés, pour apporter une texture lisse.
Former une motte puis au frais.
IMG_7321Et voilà !

 IMG_7327